"L'meurtreindienassassinat de Vicky Rai, golden boy et fils de ministre parfaitement odieux n'est qu'un prétexte pour emmener le lecteur au coeur d'un pays rongé par la corruption, les passe-droits, le chantage et autres abus de pouvoir.
Un journaliste mène l'enquête et fait émerger six suspects. Six destins singuliers que l'auteur nous brosse avec un excellent sens du suspense et un humour délirant. Il y a Muhan Kumar, spécialiste de la brosse à reluire qui rêve d'être premier ministre ; après un show assez glauque à la mémoire de Gandhi, le voilà métamorphosé en sage qui abandonne ses richesses au profit des plus pauvres. Il y a aussi la sublime Shabnam Saxena, idole de Bollywood, roulée par sa doublure mais assez rouée pour échapper au piège de sa rivale grâce à un tour de passe-passe ingénieux.
Il y a surtout l'attendrissant Eketi, un aborigène paisible vivant sur une île paradisiaque au large du Bengale, envoyé sur le continent indien pour récupérer une statuette votive volée à leur clan. Pour lui, le rêve ultralibéraliste à la sauce tandoori tourne court. On n'en dira pas plus.
Parallèlement, Larry Page (eh oui, homonyme de l'inventeur de Google) citoyen texan très moyen est persuadé que Shabnam Saxena est folle de lui et n'a qu'une envie : l'épouser. Son périple indien parfaitement loufoque lui fait voir un pays dont il n'imaginait pas les dangers.."
Comme tout le monde j'ai suivi le mouvement et j'ai craqué pour un pavé de 479 pages. Au début ça surprend, perso je me suis un peu mélangée avec tous ses personnages.Il y a le narrateur Arun Advani, un des personnages important du roman, il mène l'enquête et veut faire éclater la vérité. L'actrice bollywodienne, le riche fils à papa et aussi la réincarnation de Gandhi.Vraiment déroutant mais on se prend au jeu et on cherche le coupable, un peu comme dans les romans d'Agatha Christie.
A lire sur la plage pour se détendre ou au bord d'une piscine pour ceux qui ne partent pas du to