orgueilOrgueil et préjugés est le plus connu des six romans achevés de Jane Austen. Son histoire, sa question, est en apparence celle d'un mariage : l'héroïne, la vive et ironique Elizabeth Bennett qui n'est pas riche, aimera-t-elle le héros, le riche et orgueilleux Darcy ?Si oui, en sera-t-elle aimée ?Si oui, encore, l'épousera-t-elle ?
Mais il apparaît clairement qu'il n'y a en fait qu'un héros qui est l'héroïne, et que c'est par elle, en elle et pour elle que tout se passe.


mraliQue faire de son temps quand on se lasse de la retraite, surtout si l’on a du bon sens à revendre ? Ouvrir une agence matrimoniale, bien sûr ! Aussi monsieur Ali, originaire de la ravissante ville de Vizag, dans le sud de l’Inde, voit-il son affaire prospérer sous les regards attentifs de son indomptable épouse et d’Aruna, son assistante hors pair.Si la plupart de leurs clients s’en retournent satisfaits, des problèmes ne s’en profilent pas moins à l’horizon, tel le terrible secret que cache Aruna. Sans compter que monsieur Ali ne se rend pas toujours compte qu’il peine à appliquer les sages conseils qu’il prodigue à qui veut les entendre. Lorsque l’amour viendra frapper à la porte d’Aruna, elle se trouvera confrontée à un impossible dilemme…

Pourquoi mettre en parallèle un livre du 19 ème siècle et un du 21 ème? tout simplement suite à la 4 ème de couverture du second livre. Bon j'avoue que je n'ai pas lu le premier (honte à moi me direz-vous mais je vais me rattraper promis). Je parlerais plus du second parce que aussitôt eu dans my letterbox lundi aussitôt lu et presque terminé. Toujours ma période indienne. Une agence matrimoniale pour gens aisés, de castes supérieurs, une assistante efficace qui cache un terrible secret (mais quel est-il? chut je ne dirais rien promis). J'ai aimé le style direct, sans fioritures (j'avais un peu peur de m'ennuyer), des personnages attachants, une photographie de la société indienne (les mariages arrangés mais un vent de révolution souffle justement). Bref, je n'ai pas été déçue