prisonnier Barcelone, Noël 1957. À la librairie Sempere, un inquiétant personnage achète un exemplaire du Comte de Monte Cristo. Puis il l'offre à Fermín, accompagné d'une menaçante dédicace. La vie de Fermín vole alors en éclats. Qui est cet inconnu ? De quels abîmes du passé surgit-il ? Interrogé par Daniel, Fermín révèle ce qu'il a toujours caché. La terrible prison de Montjuïc en 1939. Une poignée d'hommes condamnés à mourir lentement dans cette antichambre de l'enfer. Parmi eux Fermín et David Martín, l'auteur de La Ville des maudits. Une évasion prodigieuse et un objet volé...Dix-huit ans plus tard, quelqu'un crie vengeance. Des mensonges enfouis refont surface, des ombres oubliées se mettent en mouvement, la peur et la haine rôdent.(source édition Laffont)

J'avoue que je l'ai attendu cette suite (bien que l'auteur suggère qu'on peut lire la série dans le désordre) et au final je n'ai pas été déçue. On en apprend pas mal au final sur la mort de la mère de Daniel, le passé trouble de Firmin (assez douloureux au demeurant). Perso, je préfère qu'un auteur reste sur une ligne de conduite et ne s'éparpille à droite et à gauche mais il faut bien toucher un plus large public, chose que je peux comprendre aisément. Juste une chose? à quand la suite à part me remettre à l'espagnol rapidement.