Un-roman-americain_fiche_livre Eté 1952, Martha's Vineyard.Vingt hommes se réunissent dans le plus grand secret. Politiciens, avocats, hommes d'affaires, universitaires, Blancs et Noirs, ils sont l'élite de l'Amérique. Ce soir-là, ils signent un pacte diabolique destiné à manipuler le président des Etats-Unis pour les décennies à venir... Deux ans plus tard, au cœur de Sugar Hill, par une nuit glaciale de février, à la sortie d'une réception huppée, le jeune écrivain noir Eddie Wesley tombe sur un cadavre.Lequel cadavre agrippe entre ses mains une étrange croix inversée. Qui a tué ce riche avocat blanc croisé quelques heures plus tôt à la fête ? Que signifie cette croix ? Alors que la curiosité d'Eddie commence à déranger, sa petite soeur, Junie, promise à un brillant avenir à la Cour suprême, s'évanouit brusquement dans la nature. Quel est le lien entre cette disparition, le meurtre de l'avocat et le complot visant à contrôler le président des Etats-Unis ?.

J'avoue je ne suis pas la mode littéraire les yeux fermés. Je ne me fie pas aux bonnes ou mauvaises critiques , je me fie à mon instinct. Mon instinct m'avait dit " pfff ce roman n'est pour toi, trop intellectuel , etc etc". Et puis, il y a quelques jours, je faisais ma recherche de livres à lire pour le mois et je suis donc tombée sur ce livre. Le résumé m'a presque fait dire oui . Donc oui, je suis entrain de le terminer et oui j'ai apprécié son style, l'histoire de l'ascension sociale d'Eddie, de son amour pour Aurélia , des Tsarines, d'une classe sociale aisée en parallèle de celle des blancs. De la ségrégation, de l'amérique du 20 ème siècle. Des complots, des désillusions et j'en passe. 20 ans d'histoire américaine condensées en 600 pages (moi et mon amour immodéré pour les gros pavés). Alors oui ça fait beaucoup à intégrer en 600 pages mais j'ai toujours eu en moi cette insatiable curiosité (un reste de mes études littéraires et de droit). Un sujet méconnu pour moi l'européenne de base mais j'en ressort encore plus curieuse. Le figaro.fr en a fait un article intéressant que je vous invite à consulter ici.